BLEPHAROPLASTIE : VOICI COMBIEN D’ANNÉES SE PERDENT ET COMMENT

Les cernes sont parmi les plaintes les plus répandues par les patients dans le domaine de la médecine esthétique du visage. Essayez de additionner toutes les minutes que vous prenez chaque jour pour couvrir, maquiller ou corriger ces cercles sombres autour des yeux ou ceux que vous utilisez pour appliquer des enveloppes, des sachets de camomille, cuillères à café glacées et bien d’autres remèdes de grand-mère.

La vérité est que, bien sûr, tous les patients qui présentent ces symptômes – même avec une certaine fréquence – ont besoin d’une blépharoplastie. Dans certains cas, les œdèmes et les cernes disparaissent avec une bonne hydratation, un régime alimentaire contrôlé et durable ou beaucoup de repos. Dans d’autres, cependant, des paupières qui tombent ou qui gonflent peuvent résulter d’un excès cutané et/ou adipeux ou d’une relaxation des tissus. 

Dans ces cas, la blépharoplastie apparaît comme la seule solution (mais bien sûr, seule la consultation médicale vous donnera une réponse définitive).

Il y a quelque temps, nous avons essayé de répondre à la question « A quel âge faire une blépharoplastie? » en découvrant ainsi comment chaque tranche d’âge a ses propres besoins ou ses propres suggestions. Mais aujourd’hui, nous voulons vous rapporter un chiffre selon lequel une bonne blépharoplastie est en mesure de faire paraître minimum 15 ans plus jeunes. Un regard plus frais et plus vif ferait la différence en donnant beaucoup plus q’une décennie de moins au visage. Un échange très pratique si nous pensons que pour une blépharoplastie peut suffire même une demi-heure

Bien sûr, la différence se fait au cas par cas. Les traitements sont assez différents selon la problématique à traiter:

  • La blépharoplastie des paupières supérieures intervient uniquement sur les paupières supérieures
  • La blépharoplastie des paupières inférieures : intervient sur les paupières inférieures
  • La blépharoplastie complète : intervient sur les deux paupières
  • La blépharoplastie transconjonctive inférieure : se fait sans incision externe, mais en renversant la paupière inférieure de l’intérieur seulement dans le cas où il y a de la peau à enlever.


Il va de soi que la blépharoplastie peut donc avoir – spécialement dans ce dernier cas – non seulement une valeur esthétique mais aussi thérapeutique.